vendredi 1 juin 2012

Papa !!

Parfois, quand j'écris, j'exprime le besoin d'extérioriser tous mes ressentis négatifs du moment, comme si j'avais l'impression qu'écrire me faisait du bien, mieux que d'en parler finalement ... Mieux qu'un psy, mieux qu'un confident, l'écriture ... Je vais donc coucher sur papier et apaiser mon âme .


Il y a trois ans, mon père a repris contact avec moi. Il avait quitté le domicile quand j'avais 1 an et demie et je ne l'ai jamais revu, jamais. Je n'ai pas connu de "vrai père" (mis à part mon grand-père maternel, d'ailleurs qui est parti trop tôt) qui m'a éduquée, m'a aimée, chérie, m'a protégée des mauvaises choses, etc .... Vous me direz, ça forge un caractère, sans doute pour ça que j'ai un caractère atroce, limite insupportable, pas grave : j'assume tout ! 

Et depuis quatre ans, je ne sais par quel hasard, mon père a réussi à trouver mes coordonnées téléphoniques (la magie d'internet sans doute ...)
Bref, nous communiquons depuis par messages écrits uniquement, est-ce un choix imposé par moi, en tout cas en mon humble avis il m'est bien plus facile de communiquer avec un inconnu de la sorte. Oui ça fait mal, au fait, de dire de l'être qui s'est uni à ma mère pour me créer qu'il est un "inconnu". Ne le connaissant ni d'Adam ni d'Eve, ni même n'ayant jamais partagé de bons moments, je n'ai pas tissé de lien, encore moins d'affection ni d'amour. 

Et hier j'ai reçu un message de sa part qui m'a fait très mal . Sur ce message, je cite : "Je regrette de pas avoir tenu mon rôle de père, comme je l'aurais souhaité. Alors me connaissant je pense que j'aurais été un bon père."
Pourquoi ce message m'a fait très mal, parce que heureusement que le visage de père je le perçois dans ce qu'apporte mon mari à notre enfant, sa douceur, sa gentillesse, sa grande complicité avec lui, ses fous-rires, sa présence, son amour tout simplement ... et ça me fait très mal de me dire que jamais mon père ne m'a apporté cela. Alors son mot "j'aurais été un bon père", excusez-moi, ça me fait rire jaune, ça me fait carrément grincer des dents ... Alors, hier soir, y repensant au fond de mon lit, près de mon homme qui dormait tranquillement, je me suis lovée contre lui et me suis mise à pleurer de tristesse, mon coeur restant ouvert comme un trou béant dans ma chair. J'avais mal au coeur, pas comme quand on a des spasmes, mais simplement une douleur qui vous transit tellement l'émotion est forte ... 

Comment peut-on abandonner la chair de sa chair ? Pouvons-nous nous regarder en face dans un miroir et se dire que "ça va aller", tant pour soi que pour l'être qui est venu au monde par votre volonté, mais que l'on n'a jamais rien fait pour lui. Mon père déclare avoir de graves problèmes de santé, mais ressent-il la douleur de son enfant qu'il a abandonnée, douleur plus forte que ces douleurs physiques ? 

Je reconnais que mon père est en vie et que je ne devrais pas me plaindre de la sorte (quoique je déteste me plaindre alors je préfère toujours dire que tout va bien), mais que faut-il préférer finalement : avoir un père vivant mais qu'on n'a jamais connu (mais le savoir vivant, quelque part sur terre) ou perdre son père après avoir vécu des moments géniaux ? 

Heureusement, je vis la joie d'être mère d'un adorable petit garçon heureux de vivre et toujours joyeux, et que la vie m'a fait connaître un homme formidable, ce qui m'a permis de découvrir de la sorte ce que le mot "papa" signifie . Bon week-end ;) 


3 commentaires:

Eva a dit…

arf, pas facile ...
Courage !!!
concentre toi sur les personnes qui te veulent du bien autour de toi et ne tiens pas compte des reproches qu'il peut te faire ...

Sartorius a dit…

C'est emouvant. (~_~;)
En tout cas, ce qui est super c'est que malgre ca tu aies pu fonder une famille equilibre. Bravo ^^

auroreborealedusoir a dit…

Merci Eva et Sartorius, c'est avec beaucoup d'émotions que j'ai écrit mon coup de gueule. Je m'accroche effectivement et me concentre sur les personnes qui comptent vraiment dans ma vie et que je chéris.
Merci d'être passé par là apporter un peu de votre soutien ;)

Laisse ton adresse mail pour recevoir en exclu mes actualités